Protection sociale : les artisans du Sénégal lancent officiellement les activités de leur Mutuelle

photo

La ville de Thies a accueilli le 2 octobre 2021 l’Assemblée générale constitutive de la Mutuelle sociale nationale des artisans du Sénégal. Cette rencontre a réuni durant toute la journée, les quelques 155 délégués venus de toutes les régions du Sénégal. Ils avaient dans leur programme, l’adoption du rapport administratif et financier, des textes règlementaires de la mutuelle sociale et l’élection des membres des organes notamment le Conseil d’Administration de la mutuelle sociale. Monsieur Assane Gueye de Kolda a été choisi par ses camarades comme président du Conseil d’Administration de la Mutuelle.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le gouverneur de la région de Thies, qui avait à ses côtés le Directeur général du Travail et de la Sécurité sociale du Ministère du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions, le Directeur de l’Artisanat, le Président de l’Union des Chambres de Métiers du Sénégal, les représentants du Bureau International du Travail (BIT) et de l’Agence de la couverture maladie universelle.

La mise en place de cette mutuelle vient à son heure et cadre avec les grandes orientations en matière de protection sociale de l’Etat du Sénégal. Une protection sociale qui constitue un élément fondamental de la stratégie de développement économique et social du Gouvernement du Sénégal. Elle est en effet inscrite comme un domaine prioritaire du Plan Sénégal Emergent (PSE) à travers l’axe 2 intitulé « Capital humain, protection sociale et développement durable » et le pays s’est doté d’une Stratégie Nationale de Protection Sociale (2016-2035) avec pour vision de mettre en place un système national de protection sociale inclusif, accessible à tous, solidement ancré dans la culture nationale et garantie par l’État.

C’est dans cette perspective, le Ministère du Travail ambitionne d’étendre la couverture sociale aux travailleurs de l’économie informelle.

C’est dans ce cadre, que la Direction de la Protection Sociale a initié le projet de régime simplifié qui est un dispositif de sécurité sociale, contributif, offrant une protection sociale aux très petites et petites entreprises de l’économie informelle, avec un ensemble de droits qui à terme devront se rapprocher de ceux des travailleurs du secteur public et du secteur privé formel. Le régime simplifié s’intègre ainsi dans l’architecture de la protection sociale et de la couverture maladie universelle qui se construit au Sénégal. Au sein de cette architecture, il cible un groupe de population spécifique qui dispose d’une capacité contributive mais est exclu des régimes obligatoires de sécurité sociale du fait du caractère informel de leurs activités économiques.

Cette Mutuelle sociale nationale des artisans a vu le jour grâce à l’appui du BIT et du Gouvernement de la Belgique.

 

photo

 

   photo